Comment le robot à pression nettoie la piscine ?

robot piscine

Le robot de piscine à pression diffère des dispositifs hydrauliques et électriques de par son principe de fonctionnement. Si ces modèles aspirent l’eau du bassin pour mobiliser et nettoyer la piscine, le robot à pression fonctionne autrement. Il refoule d’eau vers les parois et le fond du bassin.

Comment fonctionne un robot de piscine à pression ?

Le robot de piscine à pression se déplace par le biais de l’eau projetée dans le bassin. Doté d’une efficacité accrue, il est plus cher que le système hydraulique. Ce type de robot est souvent équipé de surpresseur. Cette pompe spéciale haute pression nettoie efficacement l’eau de piscine. Le robot piscine surpresseur est relié à un système de filtration du bassin par le biais d’un tuyau de raccordement. Ce dernier peut se connecter à une buse de refoulement. Dans ce cas, l’appareil refoule l’eau dans la piscine grâce à la pression de l’eau générée par la pompe de filtration. Ce système est pourtant assez rare. Le branchement via une prise balai est une alternative à la buse de refoulement. Cette option requiert la mise en place d’un coffret et d’un surpresseur électrique au sein du local technique. Elle reste le choix le plus prisé.

Le robot piscine à pression effectue des déplacements aléatoires. Cela est surtout dû à la pression de l’eau. L’appareil aspire les détritus du bassin suivant un processus mécanique. Comparé au robot hydraulique, ce système est plus rapide. Sa vitesse de déplacement est de 15 à 20 m par minute. Son efficacité varie pourtant selon la puissance de l’appareil. Le robot à pression se bloque difficilement. Il est muni de filtre intégré. Celui-ci récupère les débris aspirés par le dispositif. Les déchets sont stockés dans un sac de collecte qui doit être vidé et nettoyé régulièrement. Entrez sur irrijardin.fr pour obtenir plus d’informations.

Un robot avec ou sans surpresseur ?

Le robot de piscine à pression peut fonctionner avec ou sans surpresseur. L’installation de cet élément est conseillée si votre pompe de filtration n’est pas assez performante. Un débit et une pression assez faibles sont, en effet, moins efficaces. La prise balai, quant à elle, joue le rôle d’aspirateur.

La mise en place d’un surpresseur optimise le processus d’aspiration. L’élément renvoie l’eau sous pression vers l’appareil. Son installation n’est pas obligatoire lors de l’aménagement de la piscine. Selon la spécificité des travaux d’amélioration d’habitat, le propriétaire peut solliciter l’intervention d’un spécialiste pour la mise en place d’un robot piscine avec surpresseur. Notez qu’une faille au niveau de l’installation pourrait avoir un impact négatif sur la force d’aspiration. Ces précautions d’installation sont quand même à prendre en compte pour garantir le bon déroulement des travaux. Le surpresseur est à installer dans le local technique. Il doit se raccorder au tableau électrique. Cet élément a pour principal rôle de récupérer l’eau propre à la sortie de filtration et de l’affecter vers le robot par le biais d’une prise balai. Le système de dérivation d’eau se place au niveau des canalisations de retour. Celles-ci aboutissent aux buses de refoulement. Sachez que le raccordement hydraulique doit être conçu avec des matériaux robustes comme le PVC rigide et le polyéthylène. L’élément doit, en effet, résister à la pression de l’eau. Le PVC souple est à éviter, car il supporte mal le débit de l’eau. En outre, vérifiez le type de tuyau enterré entre le bassin et le local technique. Certaines piscines intégrant une prise de balai en attente de raccordement n’attendent plus que le montage de l’ensemble du système (robot, coffret et surpresseur).

Atouts et spécificités d’un robot de piscine à pression

Le robot de piscine à pression présente de nombreux avantages. Simple à utiliser, il facilite le nettoyage de tout le bassin. L’eau refoulée à haute pression retire efficacement les moindres déchets, même ceux accrochés au revêtement de la piscine. Le robot à pression étant composé de pièces mécaniques, il résiste parfaitement à l’humidité.

Ce système n’est pas, cependant, adapté à toutes les structures de piscine. Analysez ce détail lors de l’aménagement du bassin. Pendant la réalisation des travaux, adaptez la longueur du tuyau à la taille de la piscine. Le bout de l’élément doit se placer à environ 15 cm du point le plus éloigné du bassin. Des petits travaux de bricolage seront à prévoir au cas où le tuyau serait trop court ou trop long.

Technique d’entretien d’un robot à pression

Le robot à pression est facile à maintenir, mais l’entretien nécessite pourtant l’utilisation d’un sac filtrant. Celui-ci est à vider dès lors qu’il est à moitié plein, de préférence en état sec pour simplifier l’expulsion de déchets. Dans l’idéal, prévoyez deux sacs pour bénéficier de la disponibilité du robot. Pendant que l’un soit sur l’appareil, l’autre peut être vidé et séché. Pour optimiser le nettoyage de votre piscine, vous avez le choix entre le sac à sable, le sac à feuilles et le sac pour les plus petites particules. Tout dépend de la nature des déchets. Vous devez aussi utiliser une brosse de queue en mousse. Cette dernière permet de retirer les impuretés qui se trouvent au niveau des parois de la piscine. Un dernier conseil : placez votre robot à l’abri du soleil pour prolonger sa durée de vie.