Que faire en cas de bouche sèche (xérostomie) ?

La xérostomie est un état associé à une faible production de salive par les glandes salivaires. Le traitement de la xérostomie est directement corrélé à la cause du trouble, mais des principes de base sont recommandés.

Qu’est-ce qu’une xérostomie ?

La xérostomie, ou bouche sèche, est un symptôme associé ou non à une production de salive faible ou nulle par les glandes salivaires. En médecine, le terme xérostomie est utilisé pour désigner la sensation de bouche sèche causée par divers facteurs. Citons des exemples : la déshydratation, le ronflement, l’habitude de respirer par la bouche, la cigarette, l’alcool, une mauvaise hygiène buccale, les longues files d’attente. Lorsqu’il y a une baisse ou une interruption importante de la production de salive, les termes appropriés sont hyposalivation ou hypossialité. Dans ce cas, la bouche sèche peut être un signe de maladie des glandes salivaires, de diabète sucré et de syndrome de Sjögren. Elle peut également être un effet secondaire de certains médicaments (les plus courants sont les antidépresseurs, les antiallergiques, les diurétiques et les antihypertenseurs). Elle peut être aussi un effet de la radiothérapie dans la région de la tête et du cou, du vieillissement et du stress. Les personnes âgées sont plus exposées au risque de développer une sécheresse buccale. Dans des conditions normales, une personne produit un litre et demi de salive par jour. Sécrétée par les glandes salivaires directement dans la bouche, en plus de l’eau, la salive contient des enzymes, des minéraux, des acides aminés. Ces substances protègent contre l’invasion des virus et contrôlent la prolifération des bactéries. Il joue un rôle important dans le nettoyage de la cavité buccale, la prévention des caries, de la mauvaise haleine et des infections du système respiratoire. De même, il est fondamental pour la digestion des aliments et pour le développement du goût et de la parole.

Les signes et les symptômes

Ce sont des signes à la fois de xérostomie et d’hyposalivation :

  • difficulté à avaler, lèvres sèches et fêlées,
  • sensation de brûlure ou douleur dans la langue qui devient rouge et fêlée,
  • plus de caries dentaires, présence de saburra (plaque bactérienne qui se forme sur le dos de la langue),
  • mauvaise haleine, irritation de la gorge, difficulté à parler et à avaler.

Diagnostic

La bouche sèche est un signe que quelque chose dans le corps est déséquilibré et doit être corrigé. Le diagnostic tient compte des signes cliniques de xérostomie et du résultat de la sialométrie. C’est un examen simple, rapide, indolore et peu coûteux. Il permet d’analyser la quantité et la qualité de la salive produite dans un laps de temps donné.

Quels sont les traitements ?

Le traitement de la xérostomie est directement corrélé à la cause du trouble. Pourtant, quelques principes de base sont recommandés, quel que soit le cas. En ce sens, il est important d’ingérer environ deux litres d’eau par jour, de pratiquer une hygiène buccale. Il faut éviter la consommation de boissons alcoolisées et d’aliments épicés, et éviter de fumer.

En cas de besoin, il est possible d’utiliser un spray ou des gouttes de salive artificielle. Ces gouttes peuvent être appliquées deux fois ou plus par jour pour éviter les complications dues à la xérostomie.

Recommandation importante

La bouche sèche par une journée très chaude ou après un exercice physique intense n’est pas préoccupante. Cela peut être corrigé par un apport en liquide et une alimentation appropriée. Toutefois, si le symptôme est chronique, il faut consulter un médecin ou un dentiste pour identifier la cause du trouble et orienter le traitement.