Meilleure méthode contraceptive: la pilule

En choisissant la méthode contraceptive, les femmes disposent heureusement aujourd’hui de certaines options sûres et de nombreuses informations. Chaque choix apporte ses avantages et ses inconvénients et son efficacité varie selon les cas. Parmi ces options, la pilule contraceptive continue a été l’une des méthodes les plus choisies, en particulier pour celles qui ne souhaitent pas avoir de règles.

Recommandée par les experts comme étant aussi sûre que les autres méthodes de contraception, la pilule continue fait cesser les menstruations, ce qui peut soulager les personnes qui souffrent des symptômes des menstruations, tels que les maux de tête, les crampes et autres symptômes liés au cycle menstruel.

Comme pour toute méthode contraceptive, le choix de la pilule continue doit être en accord avec le médecin, qui analysera les meilleures options pour chaque femme. Les pilules contraceptives ne cessent d’évoluer, mais elles présentent encore des risques dans certains cas, à savoir l’interaction médicamenteuse liées à des problèmes de santé, ou pendant l’allaitement, par exemple.

La pilule continue n’est pas très différente des pilules de pause mensuelles. La différence réside sur le fait que sans cette pause, l’ovulation n’a pas lieu, donc dépourvu de règle. Cela peut sembler être une solution efficace, mais avant de la choisir, il s’avère crucial de connaître tous les détails. En savoir plus sur la méthode :

Comment fonctionne la pilule continue

Il existe deux types de contraceptifs hormonaux continus : celui qui est combiné et celui qui contient uniquement un progestatif : le contraceptif continu a le même mécanisme d’action que la pilule avec pause : il inhibe l’ovulation. Les saignements ne doivent se produire qu’avec la pause de la pilule, mais comme il n’y a pas de pause, on s’attend à ce que la femme n’ait pas ses règles.

La pilule continue peut être utilisée dans toutes les situations. Il est de préférence indiqué pour les femmes qui rencontrent de crampes menstruelles, de SPM, d’endométriose, de myome ou également lors de l’allaitement. Cependant, pour chaque diagnostic, un type spécifique de composition hormonale est utilisé. Par exemple, seul un progestatif continu est utilisé pour l’allaitement. Une consultation préalable avec le médecin est donc indispensable.

Avantages et inconvénients de la pilule continue

Avantages

Comme toute méthode contraceptive, la pilule continue a aussi ses avantages et ses inconvénients. Les menstruations ne se produisent plus pourtant, elle évite les symptômes de menstruations inconfortables tels que les crampes et autres manifestations de la PMT. La pilule peut être utilisé comme traitement dans les cas d’endométriose ou de myome.

Inconvénients

Dans certains cas, l’utilisation ne bloque pas la menstruation, ce qui entraîne des évasions fréquentes et rend impossible l’utilisation de la méthode ;

Il contient plus d’hormones que les pilules à faible dose ;

Une rétention d’eau à long terme ou des effets vasculaires peuvent se produire ;

Certaines femmes se sentent mal à l’aise de ne pas avoir leurs règles et de ne pas pouvoir suivre le cycle.

Foire aux questions

Quelle que soit l’étendue de vos recherches, il reste toujours une question ou une autre sur ce qui est normal ou non et ce qui peut ou non faire réellement du mal. Même après la consultation avec le médecin et que tout soit bien résolu, il y a toujours ce doute sur certains détails, n’est-ce pas ? Cela se produit parce que chaque corps et chaque personne réagit d’une certaine manière et que les événements de la vie ne peuvent être prédits.

Y a-t-il une différence entre les pilules ordinaires et celles utilisées à cette fin ?

En fait, il existe des pilules similaires qui sont utilisées avec la pause. Dans le cas d’une contraception hormonale combinée continue, des doses hormonales plus élevées sont nécessaires pour bloquer les menstruations. Par conséquent, ces pilules ont une dose hormonale plus élevée que les pilules à faible dose.

Il est également extrêmement important de comprendre que le choix de la méthode contraceptive doit être fait par le gynécologue avec la femme après une évaluation gynécologique minutieuse : c’est une thérapie individualisée. Chaque méthode doit être discutée et évaluée en fonction des besoins individuels de chaque femme. En outre, chaque méthode contraceptive hormonale doit être évaluée pendant 3 mois avant qu’un éventuel changement ne soit effectué.

Maintenant que vous connaissez les bases de la pilule contraceptive continue, il vous sera plus facile de choisir votre méthode préférée. Avec des informations en main et un suivi médical approprié, vous pourrez éviter la grossesse et d’autres soucis de manière plus sûre et plus sereine.

L’évolution des métiers de l’assurance
Assurance mobile et multimédia : l’importance d’un comparatif