Les différentes formations à l’habilitation électrique

habilitation électrique

Il existe un risque d’électrocution et d’incendie pendant les travaux électriques. Par conséquent, les artisans travaillant dans le secteur de l’électricité doivent être autorisés à intervenir en matière de sécurité. Par conséquent, il est important de mener une formation de certification électrique pour avoir les compétences nécessaires. A quoi consiste une habilitation électrique ? À quoi sert la formation à l’habilitation électrique ?

A quoi consiste une formation en habilitation électrique ? 

Toute formation habilitation électrique se traduira par la capacité d’effectuer des travaux à proximité de conducteurs nus ou sur des équipements électriques. Pour des raisons de sécurité, il nécessite également un recyclage fréquent. Par conséquent, les compétences électriques font partie de la formation continue et de nombreux centres offrent cette formation. Mais attention : l’habilitation électrique n’est pas une reconnaissance des compétences, mais une reconnaissance personnelle des capacités.

Grâce à la formation électrique, vous pouvez apprendre à effectuer des travaux d’installation électrique en toute sécurité et à intervenir en cas de dysfonctionnement de l’installation. À l’issue de la formation, une lettre d’autorisation électrique-B1, B1V, B2, B2V, BR, BE test, BC, H0 doit être délivrée au salarié sur la base de l’avis du formateur à la fin de la formation. Ainsi, les stagiaires ont reçu une formation sur les dernières règlementations en matière d’électricité et de prévention des risques professionnels. Dans le cadre normatif et règlementaire français, l’agrément est désormais soumis à la norme NF C18-510, une exploitation des installations électriques et exploitations en milieu électrique — précaution des risques électriques.

Qui peut effectuer une habilitation électrique ?

L’habilitation électrique concerne tout employé qui doit travailler à proximité de tels équipements ou sur des équipements électriques. Par conséquent, cela implique non seulement le personnel électrique, mais également le personnel non électrique. Plus précisément, tous les salariés doivent utiliser du matériel électrique. Cela signifie que toute entreprise peut être confrontée à des accidents électriques, généralement très graves comme le choc électrique ou l’incendie.

La prévention de ces risques repose sous la garantie de la sécurité des installations et équipements électriques d’une part, et sur le respect des règles de sécurité pendant leur utilisation ou de leur travail sur eux d’autre part. Toute personne devant travailler sur des équipements ou installations électriques doit suivre une formation électrique et être autorisée par son employeur. Diverses mesures de protection doivent être mises en œuvre pour s’assurer qu’ils peuvent travailler en toute sécurité : isoler les équipements électriques, mettre en œuvre des mesures de protection pour les travaux sur ou à proximité des équipements, inspecter les installations et fournir des outils de protection personnelle si nécessaire.

À quoi sert la formation à la certification électrique ?

La formation électricité est obligatoire. Elle permet d’apprendre à effectuer des interventions sur des systèmes d’installations électriques dans des conditions de sécurité. Cette formation devrait également être dispensée aux employés qui travaillent à proximité d’appareils électriques. Ensuite, le médecin du travail délivre un certificat aux personnes formées à l’issue du stage. Par exemple, si vous devez effectuer des opérations électriques sur les lieux de travail, une autorisation B2, BR et BC doivent être obtenues. La certification est obligatoire pour tous les professionnels travaillant dans des travaux de basse ou haute tension. En France, les habilitations électriques sont règlementées par la norme NF C18-510, qui oblige les entreprises à former les salariés aux nouvelles normes de qualifications électriques. Cette mesure est nécessaire pour garantir la sécurité des salariés de l’entreprise, mais aussi leurs biens.

La formation à distance présente de nombreux avantages : elle permet aux salariés et à l’entreprise de gagner de l’argent et de temps (pas de frais de déplacement, pas d’hébergement, pas de repas). Habituellement, la partie théorique est réalisée via internet, tandis que la pratique est réalisée en personne en groupe. Suivre ce cours à distance offre aux employés une grande flexibilité.