Bien choisir les meubles de sa salle de bain ?

Pour redécorer la salle de bains et la faire revenir dans le temps : si vous aimez l’ancien, vous pouvez le faire sans changer vos goûts personnels, les nouvelles tendances de la mode se penchent sur le passé, en s’en inspirant, avec une touche de style et de modernité. Dans cette perspective, les éléments individuels qui caractérisent l’environnement jouent un rôle fondamental, comme nous le verrons plus en détail dans les paragraphes suivants. Une alternative à la rénovation proprement dite est le restylage moins invasif de la salle de bains, qui peut consister à “blanchir les murs, glacer la baignoire, la douche et le carrelage, remplacer les sanitaires, etc. Vous pouvez également récupérer de vieux meubles ou des matériaux recyclés, les traiter correctement et les recycler pour donner plus de caractère à l’environnement. Au cas où vous préféreriez la véritable restructuration et que vous avez l’intention d’intervenir sur l’usine, le remplacement des tuyaux et/ou de la chape est prévu pour un entretien extraordinaire qui nécessite une autorisation. Au contraire, le restylage (par exemple le remplacement du revêtement et des sanitaires) est considéré comme un entretien ordinaire et, comme il fait partie de la construction gratuite, il ne nécessite pas d’autorisation spéciale ; dans ce cas, vous n’avez toutefois pas droit au crédit d’impôt prévu par la prime à la rénovation et la prime à la mobilité. Il est bon de préciser que, toutefois, si le remplacement des sanitaires ou des revêtements est lié à une véritable restructuration, vous avez alors droit à des primes.

Réglementation relative à la restructuration de la salle de bains

Il existe également certaines normes techniques et hygiéniques prévues dans les règlements municipaux de construction individuels ; elles indiquent généralement la taille minimale de la pièce (environ 3,5 mètres carrés pour la première salle de bains et 2 mètres carrés pour les salles de bains secondaires), de sorte que vous n’avez pas une liberté de conception absolue mais vous devez respecter les normes techniques prévues pour la salle de bains. Les toilettes pour aveugles sont autorisées par la loi, mais elles doivent fournir une ventilation mécanique forcée pour assurer un air sain suffisant. Une fois que la décision de procéder à la restructuration a été prise, il faut d’abord s’occuper de la démolition et de l’enlèvement des déchets avec leur élimination dans des décharges spécialisées, comme l’exige la loi. En second lieu, il faudra s’occuper des systèmes : hydraulique et électrique, en mettant en œuvre si possible des technologies vertueuses pour l’économie d’eau. C’est seulement à ce moment qu’il sera possible de procéder à l’installation des nouveaux articles sanitaires, des nouveaux revêtements et des accessoires.

Éléments de salle de bains

Nous allons maintenant évaluer les différents éléments et les choix relatifs auxquels nous devrons faire face à leur égard.
En ce qui concerne les appareils sanitaires, les solutions sont différentes : les classiques placés au sol, le mur affleurant et affleurant ou les suspendus. En fonction du type de système choisi, la position des tuyaux changera.

Pour les plaques avec les commandes de chasse d’eau, les grandes et petites chasses d’eau sont désormais standard ; mais la technologie est allée plus loin et il existe maintenant des plaques intelligentes qui peuvent être commandées par télécommande ou par écran tactile. Parmi ces éléments “premium”, il y a des produits tels que l’éclairage des tasses et des plaques, le nettoyage automatique, les dispositifs de sécurité, etc. En ce qui concerne les bacs à douche, le choix est très large : il y a ceux qui affleurent au sol, ceux à hauteur réduite et ceux standard ; parmi les “premium”, il y a ceux en matériaux hydrofuges, antibactériens, anti-moisissure, etc.
Les cabines de douche modernes offrent la possibilité d’une intimité avec la paroi en verre et en aluminium qui la sépare du reste de la salle de bains.

Il y a également un choix de robinets de lavabo qui peuvent être fournis en position standard ou murale. Ils peuvent être choisis sous n’importe quelle forme et dans n’importe quel matériau en fonction des goûts esthétiques personnels ou de besoins particuliers. Ils sont également disponibles en version à écran tactile ou à écran de visualisation et peuvent être équipés de LED qui indiquent la température de l’eau émise. Il est évident que plus il y a de fonctions, plus le design et les matériaux sont raffinés, plus le coût final sera élevé.

Le meuble de salle de bain est un achat qu’il est conseillé de faire en même temps que le lavabo afin d’obtenir un résultat visuel et pratique optimal. Il est disponible en version modulaire pour l’adapter et le personnaliser selon les besoins du moment.

Les radiateurs décoratifs sont de plus en plus importants dans nos salles de bains pour la fonction de chauffage et de chauffe-serviettes, clin d’œil au design. Habituellement, pour des raisons de commodité, il est installé et alimenté à l’électricité, mais il n’est pas interdit de le raccorder au réseau d’eau du système de chauffage.

C’ est alors ceux qui veulent donner à leur salle de bains l’apparence d’un centre de bien-être et pour ce faire, il suffit de choisir des revêtements naturels et des pierres similaires inspirés du design des spas. S’il y a une possibilité, il est bon d’examiner attentivement l’idée de s’offrir un bain à remous, une douche émotionnelle ou un sauna. Les coûts ne sont pas toujours inaccessibles et il n’y a pas de mal à faire un cadeau pour votre bien-être psychophysique.

Si vous ne disposez pas de gros budgets, il existe cependant plusieurs solutions économiques qui donnent tout de même un excellent résultat.Il suffit parfois d’installer des protections de bords polies pour donner à votre salle de bains une touche supplémentaire de style et d’élégance.