Pourquoi souscrire à un contrat d’assurance vie ?

assurance vie

La souscription à un contrat d’assurance vie procure de nombreux avantages au souscripteur, dont la transmission de son patrimoine à ses proches. Cette couverture permet également la constitution de capital pour les projets à venir. En souscrivant à cette assurance, vous pouvez, par exemple, recevoir un financement pendant votre retraite.

L’assurance vie et la constitution de capital

La souscription à un contrat d’assurance vie permet la constitution progressive de capital. Lorsque vous êtes en activité, vous versez des cotisations auprès de l’assureur. Ces versements donneront ces fruits une fois que vous serez en retraite. De plus, l’épargne est désormais est régie par un régime fiscal avantageux. Sachez, toutefois, que les adhérents doivent quand s’attendre à une perte en capital. En effet, celui-ci varie en fonction des fluctuations du marché financier. Cela peut entrainer le non valorisation de l’épargne. Notez que le taux assurance vie peut varier au niveau de chaque compagnie d’assurance.

La succession et l’assurance vie

En plus de vous donner des avantages dans le futur, l’assurance vie permet à vos successeurs de récolter une partie de votre épargne. Vous pouvez ainsi transmettre un capital à vos proches. Vos héritiers auront ainsi des sources de financement. Votre conjoint aura particulièrement un capital de l’assurance vie au moment de votre décès. Vous pouvez indiquer, dans votre testament, des bénéficiaires à qui vous légueriez certain bénéfice de l’assurance vie.

L’assurance vie en cas de retrait

Selon la loi en vigueur du 1 janvier 2013, la taxation des plus-values est variable avant 8 ans, en fonction du moment auquel a été effectué le retrait, entre 0 et 4 ans ou entre 4 et 8 ans. Si le retrait a eu lieu après 8 ans, les plus values feront l’objet d’exonération d’impôt sur le revenu, hors prélèvements sociaux dans la limite de 4 600 € de plus values par an pour un célibataire et 9 600 € pour par an pour un couple soumis à imposition commune. Notons que le taux d’assurance vie a un impact sur la cotisation à verser et donc sur les revenus perçus dans le futur.