Le Baby-Speaking, comment ça fonctionne ?

Le Baby-Speaking

Le baby-speaking est un service de garde d’enfant en langue étrangère. Les parents peuvent choisir la langue qui sera parlée par le babysitter. Dans le monde d’aujourd’hui, ceux qui parlent plusieurs langues sont toujours avantagés. Le baby-speaking est une des meilleures solutions pour cela. Il pourra écouter et parler une autre langue dès son plus jeune âge. Plus une langue est introduite tôt, plus elle sera plus facile à assimiler pour l’enfant. Comment fonctionne le baby-speaking ? Cet article fait le point sur la question.

Faire appel à un service de baby-sitting

Le Baby-Speaking est un service proposé par des agences spécialisées. Il y en a quelques-unes en France. Lorsque vous aurez choisi une agence, celle-ci vous posera des questions concernant vos préférences. Les points les plus importants sont la langue choisie et les heures de baby-sitting. Cela pourra être un baby-sitting le mercredi après-midi, en sortie d’école, pendant un week-end ou pendant les vacances. Vous devrez faire part de vos besoins et de vos exigences à l’agence. Celle-ci choisira ensuite le baby-sitter qui correspond au mieux à la tâche. Cela se fera via l’aide d’experts en recrutement. Les baby-sitters travaillant dans ce type d’agences sont spécialement formés pour garder les enfants en toute sécurité. C’est un système flexible. En effet, les parents peuvent annuler une heure lorsqu’ils en auront envie. Un des parents peut rentrer plus tôt du travail par exemple. La plupart des agences utilisent un système de crédit d’heures. Les baby-sitters sont souvent des jeunes filles entre 20 et 28 ans. Ce sera un service de garde d’enfant utilisant des supports pédagogiques (mallettes d’activités, formations, …). Cela dit, c’est le besoin de garde qui primera dans les activités du baby-sitter : bain, goûter, dîner, jeux, etc. 

Le déroulement du baby-sitting

Dans la plupart des entretiens, il y a une question que les parents posent souvent : comment est-ce que le baby-sitter va concilier l’apprentissage de la langue et la garde d’enfants. C’est une question bien légitime. Les réponses des agences peuvent varier. Mais ils sont probablement tous d’accord sur un point : la démarche sera personnelle pour chaque enfant. Il s’agira de nouer un lien pendant le baby-speaking dans un premier temps. Un certain niveau d’intimité devra être créé entre le baby-sitter et l’enfant. Voilà pourquoi, il est essentiel que l’enfant et le baby-sitter soient seuls pendant les moments d’interaction. Cette intimité sera, en quelques sortes, le moteur qui fera fonctionner les activités et jeux prévus. De cette manière, aussi, l’enfant sera plus ouvert à l’apprentissage de la langue. Comment assimilera-t-il la langue étrangère ? Cela dépend premièrement de son âge. Entre 0 et 5 ans, il n’y aura pas de très grands efforts d’apprentissage à exiger. En effet, dans cette tranche d’âge, la capacité de l’enfant à capter et enregistrer les langues est encore très fraîche. Cela se fera presque automatiquement. On utilisera des supports qui se rapprochent plus des supports scolaires pour les enfants plus âgés. Dans les bas âges, un enfant peut imiter à la perfection la prononciation, l’accent et les mots.

Une immersion linguistique dès la sortie de l’école

C’est un service qui facilite la vie de la famille dans le quotidien. Le baby-speaking concilie l’apprentissage ludique d’une langue étrangère et la garde d’enfants préscolaire. Le baby-sitter peut aller chercher l’enfant à la sortie d’école, puis l’initier tout de suite à la langue étrangère. Passer par une agence est toujours conseillé. Recruter un baby-sitter bilingue est une tâche à faire avec précautions. Cela nécessite une certaine expertise dans la sélection. En effet, les jeunes se vantant de pouvoir enseigner une langue étrangère à un enfant sont nombreux. Cependant, il faut faire attention, il ne suffit pas de parler une langue étrangère pour être apte à travailler en tant que baby-sitter bilingue. Le mode d’apprentissage adapté pour les adultes n’est pas le même que celui pour les enfants. Dans une agence, la fiabilité et la motivation des baby-sitters sont testées en entretien. Ils passent même par des mises en situation. Souvent, la pédagogie utilisée pour l’enfant n’a pas recours au Français. On appelle cela un apprentissage de langue en immersion linguistique. La langue sera apprise pendant le partage des moments clé du quotidien. Des jeux et des activités spéciales ont été développés pour optimiser l’apprentissage en immersion. Ce sont des activités créées par des experts en acquisition du langage.