L’évolution des métiers de l’assurance

Pendant plusieurs années, le secteur d’assurance souffre de nombreux critiques et de désistements de la part des chercheurs d’emploi. Ce domaine n’attirait pas auparavant à cause de ses métiers jugés routiniers et sans évolution. Selon beaucoup de personnes, travailler dans une compagnie d’assurance, c’est condamner à faire du porte à porte, à se perdre dans une tonne de dossiers qui ne parlent que des sinistres ou encore se contenter d’un emploi misère pour le reste de sa carrière. Ces jugements sont désormais révolus. Le secteur d’assurance a su se débarrasser de cette mauvaise image. Un domaine en plein essor, c’est devenu un secteur d’avenir qui offre un bon nombre d’opportunités d’emploi et d’évolutions aux yeux de tous.

Assurance : un secteur prometteur pour les chercheurs d’emploi

Depuis déjà plusieurs années, le secteur d’assurance fait preuve d’une grande stabilité. C’est l’un des domaines qui ont pu résister à la conjoncture économique et à la crise financière qui secouent le marché global. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une activité réglementée et souvent obligatoire qui offre de nombreuses protections en matière sociale. En plus, la plupart des compagnies d’assurance s’efforcent actuellement de bâtir un modèle de développement durable pour faire face à la concurrence. C’est le cas de SFAM qui a su révolutionner le marché. La compagnie d’assurance française apporte une nouvelle tendance sur le marché de l’emploi en matière d’assurance grâce au SFAM recrutement qui augmente en nombre et en qualité.

Le secteur d’assurance accuse un record en matière d’emploi

D’année en année, les effectifs de l’assurance ne cessent d’accuser une hausse spectaculaire. Si à la fin 2017, le nombre de recrutements est en légère augmentation, soit +0,4% sur une année, il atteint le record en 2018, selon le baromètre annuel publié par l’Observatoire de l’Évolution des Métiers de l’Assurance. Au cours de cette année, le secteur a recruté 146800 salariés, contre 13160 en 2016. La forte évolution du marché, en général, en est la principale raison de cette hausse de recrutement. Les recrutements deviennent de plus en plus fréquents comme en témoigne l’offre d’emploi chez SFAM. Et selon les spécialistes, cette tendance va encore tenir pour les années à venir grâce à la forte croissance du secteur, malgré la révolution digitale et toutes les évolutions réglementaires. Pour y faire carrière brillamment, vous devrez juste faire preuve d’agilité, de polyvalence, de compétences relationnelles et organisationnelles, en plus de vos qualifications.

Assurance : les opportunités d’emploi et l’évolution possible

Le dynamisme du secteur d’assurance se confirme en matière d’emploi. Ce domaine d’activité promet, en effet, de belles opportunités d’emploi. Mais, il faut reconnaître que pour répondre aux attentes de plus en plus exigeantes des clients, les recruteurs se montrent davantage stricts quant à la sélection des meilleurs talents. Les critères d’âge et de qualifications sont les plus ciblés par les compagnies qui recrutent. En général, les assureurs sont à la recherche des candidats expérimentés âgés d’au moins 41 ans. Le niveau d’embauche ne cesse pas non plus de s’élever. Il débute généralement à partir de bac +2. Mais, dans la plupart des cas, les profils ayant un bac +5 sont les plus recherchés. En plus des classiques métiers comme l’agent général d’assurances, l’actuaire, le courtier en assurances, le chargé d’études en marketing, le conseiller commercial en assurances, le gestionnaire de contrats ou encore le souscripteur, de nouveaux métiers plus enrichissants ont fait leur apparition grâce à la révolution numérique. Il est possible de faire carrière dans des domaines révolutionnaires tels que les dataminer, les community manager, le responsable de la stratégie digitale, l’UX designer, l’UI-designer… L’accès dans le monde digital ne fait que révolutionner et enrichir les opportunités d’emploi dans le secteur d’assurance.