Coton tige, brosses à dent et serviettes : opter pour des articles réutilisables en bambou

brosses à dent et serviettes

Face aux problèmes écologiques croissants, chaque individu est tenu aujourd’hui d’adopter des comportements qui pourront améliorer son quotidien. Des solutions sont avancées pour un objectif zéro déchet, notamment les produits et articles réutilisables avec des matières innovantes, tel le bambou.

Des situations alarmantes

La pollution générée par les industries, les échappements de gaz nocifs au quotidien contribuent à la pollution de l’environnement. En outre, il ne faut surtout pas négliger les déchets que l’on produit. Le nier ne sert à rien, notre planète est envahie par les déchets. En effet, les hommes produisent des milliards de tonnes de déchets chaque année. Une grande partie de ces déchets sont non biodégradables, notamment le plastique. Le déversement de sacs, bouteilles ou autres produits en plastique fait énormément souffrir l’océan. Sur terre, l’on ne peut plus ignorer la pollution que le plastique produit au quotidien. Ce matériau est présent partout, on utilise incessamment des articles ou accessoires faits ou contenant du plastique. L’usage unique de certains produits ne fait qu’empirer la situation. Puisque l’article ne peut être utilisé qu’une seule fois, il est nécessaire de s’en servir en très grand nombre pour avoir le résultat attendu. C’est le cas pour les articles d’hygiène tels les cotons démaquillants ou les couches bébé. Le temps que ces derniers prennent pour s’altérer dans la nature, mais aussi les produits nocifs avec lesquels ils sont humectés sont des facteurs de pollution encore plus alarmants. Des solutions sont, en conséquence, adoptées pour y faire face, comme il est avancé par les professionnels dans lamaisondubambou.com. Et puisque chacun est tenu responsable de cette dégradation de l’environnement, un changement de comportement est indispensable.

Adopter un comportement écologique

Pourquoi, alors, ne pas changer ses habitudes et commencer à limiter ses propres déchets au quotidien ? Chacun devrait contribuer à son niveau. Trouver un moyen de remplacer les produits à usage unique est tout à fait possible. Les professionnels de la beauté et de l’hygiène se retournent désormais vers cet idéal. La serviette hygiénique, par exemple, est un produit biodégradable mais seulement après plusieurs années, étant donné les couches de matières inaltérables avec lesquelles elle est fabriquée. Elle peut se remplacer par la serviette hygiénique réutilisable, donc lavable, permettant à la fois de n’en jeter qu’à usure et d’économiser de l’argent. Le plastique n’est pas non plus irremplaçable. Bannir le plastique est une solution qui n’est pas tout de suite envisageable étant donné que la matière occupe encore une bonne partie de la fabrication industrielle au monde. L’on pourrait, néanmoins le remplacer, dans certains cas. Pour ne plus trop en jeter, la bouteille en plastique, en l’occurrence, peut se substituer par une bouteille en verre ou en bambou ou encore par une gourde qui se lave parfaitement. Enfin, il faut encourager la récupération à tous les niveaux. On connait déjà, par exemple, le principe du papier recyclé ou les vêtements usagés qui remplacent les chiffons.

Des matières écologiques

La production de matières qui ne s’altèrent pas avec le temps a connu un grand essor dans l’univers de l’industrie. Or, cela n’a fait qu’engendrer des conséquences irréversibles sur l’environnement au quotidien. Aujourd’hui toutefois, de nouvelles matières sont adoptées pour progressivement les remplacer. L’utilisation de matières naturelles est encouragée pour un grand nombre de domaines, tels l’hygiène, la beauté, la cuisine ou le quotidien en général. Elles gagnent également en cote chez les adeptes. Dans cette optique, le coton bio dont la culture écarte toute utilisation de pesticides ou d’engrais, remplace le coton, considéré comme une matière polluante vu la quantité d’eau utilisée lors de sa culture ou encore le nombre de substances utilisées lors de son traitement en usine. D’autres plantes gagnent de l’importance, notamment le bambou. Le bambou est adopté en matière première de par sa légèreté, sa résistance ou encore son esthétique. Aussi, le coton tige en plastique est-il remplacé par le coton tige en bambou. Ces matières sont à la fois écologiques et innovantes, mais sont également économiques.

Consommer écologique

Afin d’atteindre graduellement l’objectif zéro déchet, il faut se munir des outils appropriés. Désormais, on ne jette plus, on récupère et on réutilise. Les professionnels mettent à disposition des consommateurs toute une gamme de produits et articles réutilisables, pratiques et qui ne feront pas exploser leur budget. Les articles en bambou sont très prisés. Les ustensiles, les gobelets ou verres en bambou sont si légers et esthétiques. On peut s’en servir pour les sorties en famille ou pique-niques. Les lingettes démaquillantes en fibre de bambou remplacent les cotons disques jetables. Les disques démaquillants réutilisables sont en plus économiques. Lavable, une seule peut remplacer plusieurs cotons démaquillants. Puisque la matière est bien biodégradable, l’on se permet de l’utiliser pour fabriquer des articles dont l’utilisation est légitime dans un temps bien défini, par hygiène. Les brosses à dents sont fabriquées avec du bambou, et pour ceux qui voyagent, une jolie boite à brosse à dent en bambou est disponible. Plus esthétiques encore, les cotons tiges réutilisables se parent de couleur et sont livrés dans une boite en bambou. Bref, se défaire de ses habitudes, pour une vie plus éco responsable, n’est pas chose facile, mais il faut bien commencer un jour.